Scopitone au Stéréolux : Sensible 1.0

Affiche de Scopitone 2012

Cette année les artistes exposés au Stéréolux redoublent d’inventivité et proposent un univers numérique onirique et envoûtant. Le travail exposé qui m’a le plus intéressé est sans conteste la chambre « Sensible 1.0 » de Bram Snijders. Voici le lien du site web du collectif de Bram Snijders : DEFRAME

Sensible 1.0 Bram Snijders (NL) / DEFRAME collective

Le spectateur est invité à entrer dans une chambre plongée dans l’obscurité. L’espace central est vide, et est encadré à droite et à gauche par des miroirs suspendus dans lesquels on peut voir son reflet. En dessous du miroir, un projecteur et son faisceau de lumière. Alors qu’on traverse ce faisceau, la magie opère : la silhouette du spectateur prend vie, et se trouve formalisée en 3 dimensions par une matière digitale très conceptuelle, sorte de couches numériques venant quadriller les intervenants pénétrant dans l’espace central. Le tout est alimenté d’un jeu de lumière et de vidéo. Tous les mouvements sont alors décuplés, révélés dans une dimension numérique étonnante.  Ce surprenant parcours de faisceaux lumineux vient s’imprimer sur le corps pour révéler ses reliefs et la densité de ses mouvements, alors que le spectateur s’offre à l’oeil lumineux du projecteur.

Me voici à droite, révélée par les faisceaux lumineux.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s